Doit-on prendre en compte la RGPD pour une compagnie de spectacle ?

Tout le monde en parle, mais tu n'as pas envie de te taper un e-mail long comme le bras pour savoir ce que tu dois faire ?

Comment gérer la RGPD pour une compagnie de spectacle simplement et sans diplôme de droit.

Je ne sais pas toi, mais depuis quelque temps tout le monde me fait flipper avec cette RGPD à la con. Alors on va y répondre en quelques questions très pratiques.

RGPD pour une compagnie de spectacle

La RGPD c'est quoi au juste ?

Le R.G.P.D. cela veut dire Réglementation Générale sur la Protection des Données. 

Cela n'a rien à voir avec les mœurs sexuels du dessinateur de Tintin... Dommage cela aurait été plus intéressant.

Il a été voté en 2016. Il est rentré en application le 25 mai 2018....
Une décision plus longue à prendre qu'un coming-out à l'ancienne !

Ça, c'est fait !


La RGPD pour une compagnie de spectacle ?

Cela ne change rien si :

- Tu envoies des mailings à partir de fichiers pro glanés sur les tables des festivals.

- Ta newsletter est constituée d'e-mails que tu as récolté sans le consentement de la personne.

- Tu envoies des e-mails d'invitations à la chaîne : en faisant n'importe quoi tu  deviens n'importe qui.

Tout ça, c'est interdit depuis belle lurette ! Tu n'iras pas plus en prison demain que tu n'y es allé hier....

Et rassures-toi, vu le nombre de date que tu auras perdu avec ces pratiques inutiles, un séjour en prison ne fusillera pas ton statut.


Puis-je encore envoyer des newsletters aux programmateurs ?

Oui, mais il faudra rajouter deux trois trucs  sur tes formulaires et sur ton site.

Il faut que tu retiennes que la personne qui s'inscrit doit :


  • être d'accord pour recevoir tes e-mails.
  • Savoir clairement quel type de mail elle va recevoir.
  • Connaitre la fréquence de ces e-mails.
  • Pouvoir se désinscrire aussi facilement qu'elle s'est inscrite.
  • Donner l'accès à la politique de confidentialité.

Et sur le formulaire d'inscription du site internet de ma compagnie de spectacle :

Tu dois modifier ton formulaire d'inscription et y rajouter une case à cocher obligatoire pour s'inscrire (décoche par défaut la case S.T.P...) Un peu comme celui-ci mais tu peux le faire à ta sauce :


La RGPD s'applique-t-elle à ceux qui sont déjà inscrits sur mes listes ?

Oui ! Paf le chien .... Là ça saoule quand même un peu. Il faut donc que tu leur redemandes l'autorisation. 

Envoie un e-mail un peu comme celui-ci :

Bonjour , 

En application du nouveau Règlement Général sur la Protection des Données (RGPD)* qui est entré en vigueur dans l’Union Européenne le 25 mai 2018, nous avons récemment mis à jour notre politique de confidentialité. Dans ce cadre et afin de nous assurer que vous recevez de notre part uniquement les informations souhaitées, nous vous posons simplement la question suivante :

Souhaitez-vous continuer à recevoir nos newsletters par e-mail ?

Insérez un lien vers une page de remerciement et si vous avez l'automation dans votre logiciel de mailing, ajoutez un attribut "RGPD ok" ou l'inscription à une nouvelle liste spécifique.

Insérez un lien vers la page de désinscription de vos listes.

En cliquant sur oui, vous acceptez notre politique de confidentialité que vous pouvez consulter ici (lien vers la page confidentialité sur votre site internet et si vous n'avez pas de site vous pouvez aussi le mettre en fichier joint.)

Mon avis : 

Chouette ! Une occasion de trier tes bases et d'envoyer un mail rigolo qui parle de ta compagnie même lorsque tu n'as pas d'actualité !
Et ça c'est une bonne chose.... Il faut juste être créatif.


La RGPD s'applique-t-elle aux anciens programmateurs de mes spectacles ?

RGPD : Reglementation de l'envoi d'email dans le spectacle vivant

OUI ! Ceci s'applique aussi à la base de programmateurs que tu as dans ton fichier "client".

En effet, ceux-là n'ont sûrement pas été informés que tu allais les inscrire d'office dans ta base d'envoi d'email. Et sache que pour les prochains, il va falloir que tu leur demande l'autorisation explicitement.

Envoie un email un peu comme celui -ci :

Si vous recevez ce message, cela signifie que vous recevez nos newsletters et que vous avez déjà programmé un de nos spectacles par le passé.

Depuis le 25 mai 2018 le Règlement Général sur la Protection des Données (GDPR/RGPD) est rentré en application.

Conformément à ce règlement, nous vous confirmons que vos coordonnées ne seront en aucun cas transmises à des tiers et qu’elles ne seront utilisées que dans le cadre de nos activités.

Nous n'envoyons qu'un e-mail hebdomadaire rassemblant les actualités de la compagnie et parfois un mail promotionnel lorsque nous réalisons des tournées dans votre zone géographique.

Souhaitez-vous continuer à recevoir nos newsletters par email ?

Insérez un lien vers une page de remerciement et si vous avez l'automation dans votre logiciel de mailing ajoutez un attribut "RGPD ok" ou l'inscription a une nouvelle liste spécifique.

Insérez un lien vers la page de désinscription de vos listes.

En cliquant sur oui, vous acceptez notre politique de confidentialité que vous pouvez consulter ici (lien vers la page confidentialité sur votre site internet et si vous n'avez pas de site vous pouvez aussi le mettre en fichier joint.)

Il vous est également possible de mettre vos données à jour et de choisir les secteurs pour lesquels vous souhaitez recevoir des informations. Nous pouvons, sur simple demande, vous supprimer de toutes nos bases de données.

Mon avis : 

La RGPD pour une compagnie de spectacle, c'est super Chouette ! Voilà une véritable occasion de relancer des programmateurs. L'idéal est de choisir la période la plus propice à la programmation.

Voyez-le comme une newsletter du jour de l'an sauf que c'est vous qui choisissez le moment de l'envoi.... ne mettez pas deux ans non plus; vous passeriez pour un blaireau.


Peut-on envoyer des e-mails aux fichiers pro glanés sur les festivals ?

C'est un peu plus problématique, car la personne n'a pas donné son consentement éclairé pour recevoir tes e-mails. En toute logique, tu ne peux donc pas leur envoyer de mail.... Là, c'est les boules.

Un avis qui ne concerne que moi et qui ferait frémir un avocat.

Il faut quand même savoir que malgré tout le foin généré par la RGPD  les règles du mailing restent pratiquement inchangées. Les programmateurs ne sont pas crétins et ne lâchent pas leur mail perso sur les festivals et quand ils le font, ils prennent bien soin d'entretenir leur boite et te balancent directement en spammeur sans se donner la peine de se désinscrire de ta liste.

Résultat : Ton e-réputation et la délivrabilité de tes mails en prend un coup.

à moins d'être donc un gros sagouin et de faire n'importe quoi, il y a peu de chance qu'on te balance au CNIL pour de mauvaises pratiques parce que tu aura pris le risque d'envoyer un seul mail à un programmateur.

N'oublie pas un truc : Tu n'es pas Mark Zuccherberg, ni  Jeff Bezos et la CNIL a autre chose à foutre que de s'occuper de toi et de ta petite compagnie qui ne sera pas en mesure de payer les amendes imposées.


En conclusion :

Respire trois fois à plein poumon et prend du recul sur ta pratique d'e-mailing. Pose toi la bonne question : - "Si j'étais un programmateur est-ce que j'aimerais que l'on me fasse ce que je suis en train de faire ?"

Si la réponse est OUI alors te prend pas la tête.

Profites de la RGPD pour ta compagnie de spectacle comme un alibi pour nettoyer tes bases trop vieilles et contacter tes programmateurs.

Et si t'as autre chose à faire et bien ne t'en occupe pas... Ton statut est trop court.

MAIS PARTAGES BON SANG !

commodo facilisis elit. velit, ultricies mattis consequat. suscipit
Monsieur-M

GRATUIT
VOIR