Comment présenter un dossier artistique

Comment écrire  la note d'intention d'un spectacle ?

Qu'est ce qu'une note d'intention

Dans tout dossier artistique qui se la pète un minimum, cela fait très classe d'indiquer dans son sommaire une note d'intention. Malheureusement peu de monde ne sait vraiment à quoi elle sert. Elle est souvent confondue avec la démarche artistique.

Définition d'une note d'intention

C'est un terme emprunté au cinéma ( comme synopsis d’ailleurs) mais il est aussi utilisé dans l'entreprise et dans le spectacle vivant.

La note d'intention explique au lecteur pourquoi la compagnie et les artistes ont décidé de créer ce spectacle. Elle explique les différents partis pris artistiques. Ces différents choix sont expliqués en fonction des différents points de vues : compagnie / programmateur / Public.

Elle tient dans une seule page bien aérée et agrémentée d'un visuel. Elle est essentielle dans un dossier de financement et dans un dossier de résidence. Pour un dossier destiné à la vente du spectacle, il est possible qu'elle passe à la trappe.

Pourtant, la note d'intention est utile aussi lorsqu'on travaille en équipe. Elle permet de rassembler l'équipe autour du même discours et de donner une cohérence à la compagnie.

C'est elle qui va faire le lien entre le projet de la compagnie et la démarche artistique du spectacle. C'est pour cette raison que je te conseille de la rédiger une fois que tu as écrit la démarche artistique et le projet de compagnie.

Comment rédiger une note d'intention qui ne soit pas trop indigeste ?

Honnêtement, c'est le travail le plus délicat d'un dossier car il est très facile de partir dans tout les sens et de pondre une thèse de 32 pages.

Pour ma part je commence par répondre à cette question :

1 -  Les objectifs de transmission au public.

En quoi ma compagnie est-elle, au vue de ses valeurs, la plus légitime pour mettre en place les grands axes de ma démarche artistique ( les objectifs qu'elle souhaite atteindre pour son public ). 

Je mets ensuite cette base griffonnée au crayon en étant bourré (si tu ne vois pas de quoi je parle, lis l'article précédent jusqu'au bout) de côté. Je garde juste en tête que les arguments que je dois défendre sont ici. Mais pour ne pas être trop saoûlant, il va falloir expliquer cela d'une manière cohérente et ludique. Et là, il faut sortir la cafetière.

2 - Le constat initial qui permet d'orienter le propos en faisant du storytelling

Généralement, lorsqu'on se pose la question de ce que l'on a voulu transmettre au public, il est possible de faire ressortir un constat global dont découle cette volonté de transmission au public.

C'est de ce constat qu'il faut partir pour aller chercher, une histoire à raconter, une anecdote, qui touche directement la compagnie ou l'artiste qui porte le projet. Ce storytelling offre une meilleure expérience au lecteur et permet généralement de faire de belles d'introductions.

3 - L'appropriation par la compagnie.

C'est de cette histoire qu'est née la volonté de mettre en place le projet artistique. Il suffit alors de faire le lien logique expliquant pourquoi la compagnie s'est naturellement saisie de cette volonté de transition au public. Cela permet très rapidement de faire le lien avec la sensibilité artistique de la compagnie.

C'est donc en toute logique que l'on va pouvoir quitter la note d intention pour mener le lecteur à connaitre la démarche artistique de la compagnie et d'en connaître la vie associative.

Des projets artistiques d'égocentriques

Il n'est pas rare qu'un artiste bloque sur la première étape. Il rétorquera que sa création est purement personnelle. Qu'il ne crée pas pour le public mais pour lui-même. C'est juste, mais uniquement en partie. Le cas échéant pourquoi se produirait-il sur une scène ? C'est en répondant à cette question qu'il est possible de trouver ces objectifs.

Comment écrire la note d’intention d’un spectacle.
4.6 (92.86%) 14 votes
id felis odio eleifend lectus nunc
Monsieur-M

GRATUIT
VOIR