En 2017, pour communiquer ses spectacles, on utilise plus les même techniques qu'il y a 10 ans en arrière et pourtant les règles du jeu n'ont pas changé !

Comment communiquer ses spectacles en mode Jedï ?

communiquer ses spectacles sur internet

Aux artistes et diffuseurs qui veulent vivre de leur passion sans devenir des vendeurs de tapis :

Comme tu le sais, si tu suis ce blog, J'étais artiste dans deux compagnies que j'ai lancé avec mes potes de colloc...

Nous étions chômeurs en fin de droits, saisonniers en fin de saison, étudiants en fin de motivation.

Nous étions des êtres inadaptés et de gentils asociaux !

Nous avions envie d'être libres, d'être autonome, de porter nos propres vies en mains et de transmettre des valeurs différentes.

Mais nous avions tant de choses à transmettre et de l'énergie à revendre.

Nous avons créé un festival, une association puis une compagnie de spectacle avec nos tripes.

Pourquoi notre projet à cartonné ?

C'est cette énergie du refus et cette volonté de vivre autre chose qui a fait que notre compagnie a explosé.

Simplement parce que la motivation et l'énergie, c'est contagieux.

Parce que lorsque l'on parle ce n'est pas nos mots que l'on écoute, mais notre émotion. Lorsque l'on joue ce n'est pas notre technique qui parle, mais ce qui dégage de nous. C'est ce que j'appelle : la force émotionnelle.

Mais ce qui a fait que nous avons vraiment tout déchiré, c'est que tout ce dont je te parle, c'était il y a 15 ans !

Et il y a 15 ans, c'était encore un peu plus facile qu'aujourd'hui !

Pourtant t'es un Jedï : La vraie force brute de la communication de tes spectacles tu l'as !​

C'est cette énergie que t'es capable de vider sur le plateau.

À chaque fois que tu parles de ta prochaine création, c'est cette force inconsciente qui émane de toi.

Seulement tes mots ne servent à rien !

Ce sont les émotions qui font vraiment parler le corps d'une danseuse.

La qualité d'un marionnettiste ne se situe pas dans sa technique, mais dans la force de vie qu'il insuffle dans sa marionnette.

Ce n'est pas non plus la technique circassienne qui fait applaudir le public, mais la joie qui émane de l'artiste quand il y parvient.

Et je ne te parle pas du clown ou du théâtre !

Tu ne me crois toujours pas ?

N'as-tu jamais remarqué que lorsque tu parles de ton spectacle, cela te fais du bien !

Et pourtant, tu saoules tout le monde. Tu le sais, tu le sens..... mais pas moyen de t'arrêter !

Dans ces moments-là,  cette force émotionnelle te déborde et elle a besoin de sortir de toi ! C'est salvateur.​

T'as compris : c'est ce langage qui ne parle pas qui fait la force de ton propos.​

C'est pour ça que le meilleur outil pour communiquer ses spectacles, c'est le spectacle lui-même.

Parce que tu as toute la liberté de transmettre ta force émotionnelle pendant toute sa durée.

Et là, tu ne saoules personne ... Sauf papi qui digère mal son cassoulet.

Bon ok, c'est bien, mais si tu n'as pas assez de dates qui tombent, le bouche à oreille ne marchera pas assez et ton spectacle ne décollera pas.

​Vas-y fais du phoning toute la journée... Même pas cap, Padawan !

Ta force émotionnelle, elle agit aussi lorsque tu es au téléphone avec un programmateur. Moindrement, mais c'est contagieux même au téléphone !

Seulement, cette force s'épuise vite et au dixième coup de fil, tu parles comme un Gus de B&You le vendredi soir.

Tu es déshumanisé et t'as rejoins le coté obscur.

Je ne suis pas en train de te dire d’arrêter de prendre ton téléphone. Il faut bien communiquer ses spectacles non ? Il faut juste que tu aies conscience qu'a passer trop de temps au téléphone, ça te fera juste gagner un cancer de l'oreille, mais pas la tournée au Chili dont tu rêves.

Deux conseils concernant le "phoning" dans le spectacle :

  • Limite-toi à 4 appels concluants par jour mais fait le quotidiennement et ne te trouve pas d'excuses. Fais le avant d'ouvrir tes mails et ton compte Facebook.
  • Au bout de 10 appels qui n'aboutissent pas, lâches l'affaire, c'est mort pour aujourd'hui.

Dure réalité hein ! Mais au moins tu peux arrêter de culpabiliser et te cacher derrière ton ordinateur à trier encore des listes e-mails de contacts qui ne te connaissent pas.

Ok, je prends moins mon téléphone, mais je fais quoi alors ?

​Pour communiquer tes spectacles, tu as le choix. Tu peux aller faire du yoga. Tu peux mettre les pieds dans la rivière et manger des algues vertes, mais ce n'est pas cela qui va te ramener des plans. Au mieux, tu seras détendu pour passer deux nouveaux appels qui n’aboutiront peut-être pas.

Patrick Sébastien ne viendra pas te chercher dans ton garage !​

Tu peux continuer à répéter encore et encore ton spectacle. Et finir par te fouler la tendinite de ta scoliose ! Et puis tu sais autant que moi qu'un spectacle ça se termine au contact du public et pas dans une chambre noire.

Cache-toi derrière ton ordi et pourri la vie des autres !

Tu peux annoncer la sortie de ton spectacle par e-mail, mais personne ne l'ouvrira. Tu les ouvres toi les mails des compagnies que tu ne connais pas ?

Regarde juste tes statistiques d'ouverture de tes mails : 3 % génial ! Et dans ceux-là, t'a une dizaine de personnes qui sont allés sur ton site. Enlève ta mère et tes copains, il te reste 10 personnes sur une liste e-mail de 2 000 contacts.

Joue-toi là Star-Wars et lance un nouveau navet plein d'effets spéciaux !

Tu peux aussi créer un teaser vidéo qui va te faire perdre un temps de malade que tu vas partager sur Youtube et sur les réseaux sociaux. Mais tu n'auras que 1 000 pauvres vues sur ta vidéo.

Tu crois que combien de personnes vont te contacter pour ça ? Vas-y envoi un mail de toute façon t'es déjà black-listé.

Laisse-moi te dire une chose qui ne va pas te faire plaisir !

Désolé, j'y vais à la hache, mais c'est pour ton bien.

Tout ce que tu fais, c'est bien de le faire mais tu le fait mal, simplement parce que tu essayes de faire comme les autres !​

T'es même arrivé à croire ça !

  • L'envoi d'e-mail ne marche plus parce que tout le monde est surchargé !
  • Les vidéos doivent absolument être montées hyper pro sinon t'es mort.
  • La publicité Facebook, c'est inaccessible parce-que ça coûte trop cher !
  • Ca sert à rien d'être visible sur internet parce que les programmateurs ne cherchent pas de spectacles sur internet.

Parce que tu l'as entendu. Tu l'as testé quand même et c'est vrai cela n'a pas marché !

Mais la vérité ce n'est pas ça du tout, tu t'es laissé embrouiller par le côté obscur !

  • L'e-mailing fonctionne encore, seulement, c'est beaucoup plus dur et cela demande un vrai travail de fond que tu ne trouveras pas sur internet dans les blogs des marketeurs qui te donnent des listes de titres. Ils les gardent pour eux mon grand ! Cela s'appelle le copywritting et il n'y a en France qu'une dizaine de vrai personnes compétentes dans ce domaine.
  • La vidéo est le média le plus vu. Elle vit actuellement un essor considérable. Celles qui font le buzz sont souvent captées depuis des smartphones.
  • Les gens sont de plus en plus scotchés sur les réseaux sociaux. Il est désormais possible d'optimiser sa communication au détail ! Sais-tu qu'on peux demander à Facebook d'envoyer ta publicité de manière ultra ciblée. On peut cibler uniquement les même profils que ceux qui sont passés sur ton site internet. On peut aussi cibler simplement à partir d'un fichier e-mail les personnes similaires à ta liste ! Effrayant non !
  • Il n'y a jamais eu autant de recherche sur internet que ces 5 dernières années sur Google. Ce qui est bon dans tout ça ? Google dispose désormais d'un logiciel qui apprend tout seul qui est en train de faire tomber tout les acquis de nos chers référenceurs. C'est la porte est ouverte à de nouvelles façons de se faire connaitre. Tout n'est plus basées uniquement sur la technique, mais sur la qualité du contenu et sa popularité. Adios les mots-clés à la chaîne. Bonjour le vrai contenu intéressant.

Sois sincère et regarde un peu autour de toi. Moi ça me fait même peur ! Ils sont tous scotchés derrière leur téléphone !

Tu crois qu'ils font quoi tous ces gens ? Qu'ils jouent tous à Candy Crush saga ! Et qu'ils sont tous déconnectés de la réalité ? 

C'est désormais sur internet qu'il est possible de lancer une compagnie qui n'a pas de réseau.

Tous ça est allé tellement vite que les réseaux professionnels du spectacle débordés dans leurs relations clients et l'organisation de leurs tournées n'ont rien vu venir ! Et ils continuent à travailler à l'ancienne sur internet. Je ne te parle pas de 3 ans en arrière... Mais du  paléolithique d'il y a 10 ans !

J'ai été, pendant 4 ans, responsable d'un petit théâtre qui faisait un peu de programmation et d'accueil de résidence. J'ai pris soin de collecter tous les e-mails que j'ai reçu ces dernières années. Il n'y en a pas un qui tient la route !

Parce que les dinosaures sont à la ramasse tout autant que moi (mais nous on s'en tape...pour l'instant !)

Je ne leur jette pas la pierre, même si je pense sincèrement qu'ils pourraient vraiment gagner du temps et de l'argent en utilisant les outils gratuits du web et arrêter d'utiliser Mailchimp pour envoyer leurs mails et d'autre CRM du spectacle bien coûteux (2 000 euros par ans pour 4 utilisateurs !)

Mais à la différence de toi, ils sont installés et ils possèdent un truc que tu n'as pas : le réseau et les contacts qui te connaissent.

Tu connais l'histoire du cordonnier !

​Je n'ai moi-même ni besoin de communiquer, ni besoin d'un diffuseur car, juste les gens qui connaissent ma compagnie font appel à moi. Cela me laisse du temps pour accompagner des compagnies professionnelles en ligne où sur le terrain....

Mais dans deux ans, quand toi aussi tu aura d'une part ton réseau et d'autre part des compétences que je ne maîtrise pas ? C'est pour cette raison que Je suis sans cesse en formation et à l’affût des nouvelles techniques de communication et de gestion sur le web. Mais moi, je suis un geek pas nos chers diffuseurs pro.

C'est à toi d'utiliser des armes qu'ils ne maîtrisent pas pour communiquer tes spectacles.

Mais, je te préviens tout de suite :

  • Tu vas perdre ton temps et tourner en rond sur le web si tu ne prends pas les choses dans le bon ordre.
  • Tu risques de te griller si tu communiques mal.
  • Tu vas perdre de l'argent au lieu d'en gagner si tu te lances dans des publicités mal optimisées.

Si tu n'as pas conscience de ce risque : prends ton téléphone, c'est plus rentable ou retournes manger des algues.

Si je te préviens de ça, ce n'est pas pour te décourager, mais je me sentirai responsable de t'avoir fait croire quelque chose qui n'est pas.

C'est un véritable travail qui demande, pour être bien fait, d'utiliser la force émotionnelle dont je te parle depuis le début de cet article.

Mais, il faut l'utiliser correctement !

Sinon, tu feras exactement la même chose sur le web que dans la vraie vie : parler de tes spectacles sans que personne ne t'écoutes pour vider ta force émotionnelle.

Alors, comment utiliser sa force Jedï pour vendre ses spectacles ?

Pour maîtriser la force, toi-même, tu connaîtras.​

La chose, la plus importante, lorsqu'on lance une compagnie, mais aussi un spectacle, c'est de définir son "positionnement". Lorsque j'accompagne une compagnie je suis souvent frappé par le fait que ce travail a été complètement occulté. Les compagnies croient souvent qu'il suffit de définir un projet artistique pour penser que c'est suffisant pour lancer une communication efficace.

​Pourrais-tu, si tu n'avais que des lacets mais pas de chaussures, partir en randonnée ?

Le positionnement, c'est la fondation de ton projet, il ne s'agit pas uniquement de ta spécialisation et de ton univers artistique. C'est ce qui va en découler.

Avoir un bon positionnement, c'est être en mesure de se connaître suffisamment soi-même et les membres de sa compagnie pour être en mesure de définir correctement une vraie stratégie de communication. Cela parait simple ! Mais c'est la chose la plus difficile à faire. Car cela demande de sortir de nos propres préjugés, de confronter en équipe nos valeurs et d'identifier nos modes de communication.

C'est en ayant un bon positionnement, que l'on sera capable ensuite de déterminer très précisément nos programmateurs idéaux. En le travaillant clairement qu'on arrive à mettre en place une stratégie de communication cohérente. Il, définit l'identité de la compagnie, son registre, ses tarifs, ses outils de communication.

Un bon indicateur qui permet de définir si une compagnie a bien réalisé son positionnement, c'est lorsque les artistes eux même se disputent pour réaliser le dossier artistique d'un spectacle, où pour écrire une nouvelle page sur le blog de la compagnie. Simplement, parce que c'est marrant, passionnant et que cela colle complètement avec les ambitions de chacun des artistes.

Pour utiliser ton sabre, avec un bâton tu te battras.

Peux-tu jongler à 5 balles, si tu n'as pas apprit à poser tes bras correctement ? Non c'est la base. Et pour cela, il faut apprendre à jongler avec une balle, puis deux, ensuite, on apprend la rythmique du 3 balles sans laquelle il est impossible d'appréhender le 4 balles. C'est alors, que l'on peut s'attaquer aux 5 balles.

Dans la communication, c'est la même chose ! Il faut comprendre les bases pour développer correctement sa stratégie et adapter son dialogue. Tu peux avoir un site internet, faire du phoning, envoyer des mails en masse en automatiques en couplant tout ceci sur des landing-pages​, cela ne te servira à rien.

Communiquer ses spectacles, que ce soit à l'oral où à l'écrit, demande des bases fondamentales qui tiennent de la psychologie sociale et cognitive. Elle s'apparentent aux techniques de manipulation. Cependant, je préfère dire la persuasion.

Ne nous cachons pas derrière les mots :

  • Si tu fais une belle affiche, c'est juste pour que tu l'aimes bien affichée dans tes toilettes ou pour donner envie que l'on voit ton spectacle ?
  • Si tu fais un site joli site internet, c'est dans l'objectif d'avoir un endroit où ranger tes fiches techniques ou pour que l'on pense que ta compagnie est pro ?

Malheureusement​, beaucoup d'artistes ont du mal à voir dans leur travail qu'il y a de la persuasion hormis les magiciens et les mentalistes qui ont l'habitude d'utiliser ces techniques. (Forcer le regard ou une idée, fait partie de leur pratique.)

Ces techniques s'utilisent dans la communication et en réaliser une bonne, c'est être en mesure d'utiliser correctement ces techniques de persuasion.​

Je t'invite à lire en tournée : 

Tous ces livres emploi le terme de manipulation et nous en montre les levier psychologiques ancestraux. Ils sont riches d'enseignements tant pour s'ouvrir les yeux sur nos propres fonctionnements et ceux des autres, mais aussi pour bien comprendre les leviers essentiels de la communication.

J'ai écrit une petite formation gratuite sur ces leviers de l'influence adaptés au spectacle vivant. Je t'invite à la lire, si tu n'a pas le temps de te plonger comme je l'ai fait dans ces différents bouquins. et de les décortiquer un à un. Cette formation, est une synthèse du livre de Robert Cialdini qui t'apportera en 6 modules les principes psychologique de la persuasion. Mais attention, il ne s'agit pas de manipuler mais de communiquer notre force émotionnelle efficacement, rien d'autre.

Elle est accessible aux membres qui sont inscrits sur ce blog et qui peuvent accéder à toutes les formations gratuites que je propose : Cliques ici si tu n'est pas encore membre.

Je ne te vend rien là. C'est pas un e-book, juste un résumé très complet d'un de ces bouquins qui font partie des bases que j'enseigne lors de l'accompagnement personnalisé que je propose où lors de mes formations sur le terrain.

Pour vaincre ton ennemi, le connaitre mieux que toi-même, tu devras.​

Une fois que tu auras travaillé ton positionnement et les bases essentielles de la persuasion, alors tu sera en mesure de réaliser ton ... burk, je n'aime pas le mot .....  Étude de marché !... Voilà, c'est dit.

Hé oui, réaliser une étude de marché pour communiquer ses spectacles est essentiel ! Mais sais-tu au moins ce que c'est vraiment ?

Et bien, il s'agit simplement de définir quels sont les programmateurs de spectacles idéaux, pour ta compagnie. Parce qu'il y en a plein : Un responsable de festival, de théâtre, un enseignant, un responsable d'animation d'office du tourisme, un président de comité des fêtes... Tout une ribambelle, dont les profils sont tout autant différents les uns que les autres.

Pour communiquer ses spectacles, il faut s'adapter​ !

Et malheureusement, tu ne peux pas tous les toucher de la même manière. C'est l'erreur que font la plupart des compagnies de spectacle qui se lancent. Elles ont une seule communication identique à tout les programmateurs. Elles ne s'adaptent sur internet que très rarement.

Demandez à un diffuseur pro, s'il s'adresse aux contacts de son réseau de la même manière.  S'il possède un réseau, c'est souvent lié aux affinités qu'il a avec les programmateurs qui le constitue. Ces affinités sont les points communs qu'il y a entre leurs sensibilités artistiques, leurs façons de voir le métier, leur manière d'appréhender le coût d'un spectacle, d'accueillir une compagnie, le type de spectacle, la maturité d'une compagnie.....

Le meilleur positionnement du Jedï, c'est celui où il utilise la force de son l'adversaire pour le faire tomber.

​En ayant établi correctement votre positionnement, vous serez en mesure de définir vos types de programmateurs idéaux. En marketing d'entreprise, on parle de cible où type de prospects.

Je vous conseille de définir vos cibl​es une fois votre positionnement établi et ceci en fonction de chacun de vos spectacles. Étudiez une cible par spectacle si vous avez plusieurs spectacles. Au moins dans un premier temps. Car plus vous passerez de temps à étudier chacune de vos cibles plus efficace sera votre communication. Et ne croyez pas que c'est une chose facile. Je conseille généralement lors de mon accompagnement personnalisé l'étude de 4 cibles maximum. Inutile de vouloir en faire plus, car le travail sera de moins bonne qualité.

Allez ! Jouons un peu au jeu de rôle.

Prends le temps de comprendre ses aspirations, ses difficultés, ses problèmes, ses motivations. Gardes toujours en tête que plus tu auras de détail, et plus tu sera bon dans ta communication.

Utilise tes compétences artistiques et tes techniques de création de personnages pour cela (pas celles du clown bien-sur, car on ne parle pas de toi là!). Cela peut se passer sur le plateau en situation de match d'impro, en rédigeant des fiches personnages. Mais surtout notez tout ce que vous écrivez. Confrontez vos visions. Si vous n'êtes pas d'accord, ​notez ces points particuliers et enquêtez.

À l'issus de ce premier travail, tu pourras créer un AVATAR alias un PERSONA qui sera le programmateur idéal de ta cible. Donne-lui un sexe, un prénom, un âge, une histoire et fait une fiche avec une photo. C'est à lui et uniquement lui que tu écriras ton dossier artistique et tes mails ciblés. Tu le fera avec ses mots et les blagues qui lui plairaient.

Mais n'oublies pas, c'est ta force émotionnelle que tu vas lui transmettre et non la sienne. C'est vos valeurs communes que va lui transmettre et non uniquement la sienne.

Ne te travestis pas (ou juste pour des soirées) !
Garde l'essence de ce qui fait l'identité de ta compagnie et de ses convictions !

Sinon, tu ne sera pas crédible et tu ressemblera à un vulgaire vendeur de tapis qui a oublié que nous travaillons par passion et non pour du pognon !

Dois-je utiliser des techniques de persuasion où mon travail suffira ?
Si cet article t'a plu et que tu souhaites voir un blog comme celui-ci se développer alors partages sur les réseaux sociaux. Car ce qui motive le plus quelqu'un qui écrit, c'est d'être lu !

C'EST A TOI DE JOUER !

8de43a78980f711a63b6c687d05a5782j